Mercredi matin vers 7h, un camion bulgare de 15 mètres de long se trouve coincé au carrefour du Cordeville.
Image
Bilan des manœuvres désespérées du chauffeur pour s'en sortir: deux murs éventrés et une stèle du souvenir de la libération d'Auvers détruite, un énorme embouteillage et les transports collectifs retardés!
Image
L'interdiction de la traversée de nos petites rues par des poids lourds n'est pas respectée. C'est très regrettable que, malgré les protestations de la population, la mairie ne prenne pas la mesure du mécontentement des auversois. Deux jours après les faits, le maire ne s'est toujours pas déplacé personnellement. Peut être ne se sent-il pas concerné par les problèmes quotidiens des auversois?